Carthage

Entre deux villas, vous pourrez peut-être apercevoir les ruines de Carthage. Entre Rome et Athènes, Carthage était une puissante cité antique de par son influence commerciale. Aujourd’hui dans ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il ne reste que quelques ruines épargnées par la construction en masse des villas.

Les ruines carthagiennes sont divisées en différents sites que l’on peut visiter avec un ticket commun valable une journée. Si vous voulez visiter tous les sites il vaut mieux commencer sa journée tôt et s’armer de bonnes chaussures de marche. 

Parmi les sites les plus intéressants, les anciens ports puniques (commercial et militaire) sont le vestige des anciens ports de la cité antique qui pouvait accueillir jusqu’à 200 navires.

Le 2ème stop serait ensuite le musée national de Carthage (fermé lors de ma visite) qui est au sommet de la colline de Byrsa. Se trouve ici une vue panoramique sur la ville de Tunis et sur les ruines restantes de Carthage. On s’y ballade tranquillement.

Juste à côté de ce musée, l’Acropolium regroupe la très jolie cathédrale Saint-Louis de Carthage (bâti pour le roi de France mort à Tunis à 1270). L’intérieur bien plus sobre est plutôt décevant face à la belle façade de la cathédrale.

Ce cheminement dans Carthage ne serait pas complet sans la visite des termes d’Antonin qui regroupent les plus importantes ruines datant de la période romaine. De là, il est facile d’accéder au parc des villas romaines (anciennes villas parfois reconstituées) donnant dans le fond sur la grande mosquée.

De nombreux autres sites existent à Carthage et peuvent être visités. Cependant sans être grande passionnée de ruines, les visites évoquées précédemment sont amplement suffisantes à se faire une idée des vestiges laissés par les romains.

Sidi Bou Saïd

De loin le quartier le plus touristique mais aussi le plus agréable à visiter Sidi Bou Saïd est une étape incontournable pour la capitale tunisienne. À seulement une vingtaine de minutes et quelques dinars dépensés en taxi vous voici plongé entre l’architecture des Cyclades grecques et de l’Andalousie espagnole. Véritable balcon sur la mer, les balades sont nombreuses entre les rues blanches et bleues et les portes de pierre sculptées.

_DSC1052

Lieu de haute inspiration pour nombreux artistes, Sidi Bou Saïd fut autrefois un lieu de spiritualité et de pèlerinage interdit aux roumis. Aujourd’hui, les touristes peuvent montez jusqu’au cimetière pour admirer la vue panoramique.

 

Petit tips : Pour boire un verre avec la plus belle vue de Tunis, c’est comme dans la chanson de Patrick Bruel, rendez-vous au café des délices (Jus de fraise délicieux).

IMG_0118

Tunis

Au détour d’un marchand de fausses Nike, d’un chaton dans une poubelle ou encore des nombreuses pâtisseries tunisiennes vous risquez de tomber sous le charme de la capitale de la Tunisie : Tunis.

Célèbre pour sa médina centenaire, cette dernière rassemble de très nombreuses mosquées, médersas (école coranique), tourbets et zaouïas. Pour les apercevoir, il suffit (ce qui n’est pas chose facile) de trouver son chemin dans les souks tunisiens. Je ne pourrais pas dire comment accéder aux différents sites à voir, malgré les plans touristiques de la médina. Le mieux est de s’y balader et de se perdre dans les dédales de rues cachant les dar : ces habitations nobles cachées par de lourdes et magnifiques portes.

Si vous arrivez à trouver le café “El M’Rabet” dans les souks, rentrez-y pour prendre un verre ou une chicha façe à la grande mosquée. Vue imprenable et ambiance très paisible en comparaison avec l’ambiance des souks (qui n’est cependant pas si agressive que cela).

_DSC1179

Concernant la ville de Tunis et de par son histoire coloniale, les avenues ont un style pour certains très haussmanniens. Il n’y a clairement pas grand-chose à faire excepté prendre une photo de vacances devant le “I love Tunis” et voir la grande horloge au bout de l’avenue Habib-Bourguiba, symbole de la ville.

_DSC1141

Une des grandes attractions de Tunis est aussi le musée du Bardo. Ce musée construit sur l’ancien palais du XIXème siècle est le plus important des musées archéologiques du Maghreb. Sa grande richesse : les mosaïques romaines au sol, au plafond, en vitrine, sur les murs… bref, de partout ! Regroupant différents styles, le musée contient une véritable richesse unique au monde. Un détour à ne surtout pas manquer.

IMG_0199

Enfin, ne quittez pas Tunis avant d’avoir goûté un beignet tunisien : Le Bombalouni. Un vrai régal digne de la plus grande gastronomie.

IMG_0145

Quelques jours à Budapest

Capitale hongroise, Budapest est une richesse architecturale et culturelle de l’Europe de l’Est. Un long weekend pour la visiter est nécessaire afin de découvrir les différentes merveilles des deux côtés du Danube.

1.

_DSC0455

Une fois les rues du centre-ville (côté sud du Danube) arpentées, vous aurez découvert les beaux batiments colorés et leur architecture mélangeant styles baroque, art-nouveau et néoclassique. C’est dans ce même centre que vous pourrez visiter la Basilique Saint-Étienne de Pest et avoir une vue panoramique sur une partie de la ville.

2.

_DSC0422

En redescendant du centre-ville vers le parc Városliget afin de vous balader autour du château de Vajdahunyad vous passerai par la place des héros (Hősök tere). Maintenant classée au patrimoine mondial de l’Unesco cette place a été construite pour célébrer les mille ans d’installation des Magyars dans la plaine de Hongrie.

3.

_DSC0493

Le long du Danube vous visiterez évidemment le parlement Hongrois, symbole architectural de la ville de style néogothique. Vous penserez bien à réserver plusieurs semaines en avance afin d’avoir vos tickets. Depuis 1902,  ce parlement est le siège de l’Assemblée nationale de Hongrie.

4.

_DSC0652

Toujours le long du Danube de nombreuses traversées du fleuve ont lieu pour quelques euros en bateau. Afin d’avoir une vue imprenable des monuments de la ville par l’eau il est préférable d’y aller au coucher du soleil pour que ces monuments soient éclairés.

5.

IMG_1021

Vous pouvez ensuite sortir le soir toujours le long du Danube et avoir une vue spectaculaire sur le très connu pont Széchenyi lánchíd tout en sirotant un verre dans les nombreux bars bordant les berges du fleuve.

6.

Pour une journée plus relaxante vous irez au parc de la petite île nichée au cœur du Danube : Margit-sziget. Là-bas vous pourrez alors vous baigner dans des termes locales (moins chères et touristiques que celles proposées en centre-ville).

7.

_DSC0585

Si vous voulez prendre un peu plus de hauteur sur la ville, rejoignez les sièges téléphériques de Zugligeti Libegő pour quelques euros.

8.

_DSC0554

Il ne faut évidemment pas manquer le palais de Budavár ou palais du château de Buda. Maintenant classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ce château étais l’ancien palais royal et château historique de Hongrie.

9.

IMG_1097

Toujours sur le même site que le château et la même colline de Buda se trouve le Bastion des pêcheurs. Forteresse du XIXème siècle avec 7 forteresses elle offre une belle promenade le long du château.

De là vous aurez une fantastique vue sur le parlement :

_DSC0513

IMG_1100

10.

_DSC0472

Pour clôturer votre séjour rien de mieux que de tenter un des nombreux bars de la ville (souvent à ciel ouvert pendant l’été). Ne pas manquer le fröccsterasz & le Morrison’s 2.

11. Bonus : Quelques spécialités culinaires du pays : Le Goulash (sous toutes ses formes), la soupe de fraise froide en entrée, la glace de graine de pavot et le Langos (sorte de beignet avec de la sour cream et du fromage, délicieux!)

 

American food : le royaume du gras

Bienvenue dans un nouvel article : comment avoir et conserver son diabète ?

Une seule réponse : manger aux États-Unis pendant 3 semaines ! Outre le fait qu’entre burger, frites, pancakes, bacon et soda les calories y vont bon train, les quantités américaines sont plus qu’énormes. Pour la plupart des restaurants commander un plat pour deux personnes est largement suffisant (encore faut-il se mettre d’accord sur le choix dans le menu). Voici donc quelques extraits de mets exquis et raffinés :

  1. Toujours bien commencer la journée avec des céréales 100 % sucres. De quoi vous donner un boost d’énergie !

IMG_6177

2. 10h : Piquorer quelques fraises sur le port de San Francisco. Pourquoi manger des fruits ? Parce qu’ils sont plongés dans du bon chocolat. Il ne fallait pas faire descendre ce taux de sucre !

 

3. Pour votre déjeuner, pourquoi ne pas tester le fameux “grilled cheese”? Un sandwich composé de cheddar fondu avec ici des frites de patates douces. IMG_3379

 

4. Vous aviez encore un petit creux ? Pas de soucis ! Testez les différents milkshakes dans les dinners américains en ville ou bordant les autoroutes. Rien de plus clichés mais comme c’est bon !

IMG_6171

Une alternative : la “ice cream beer” : une bière composée de bière, soda et glace… un melange plus que douteux

IMG_6167

 

5. Quelques tacos pour l’apéro de ce soir ? Parce que le Mexique n’est pas loin, de nombreux plats sud américains sont dans les différents restaurants du pays. Encore délicieux mais extrêment généreux.

IMG_5929

 

6. Manger plus léger c’est aussi possible dans les restos de Los Angeles qui se veulent un peu “bobo” et “green”. De quoi faire une detox des autres repas.

IMG_6212

7. Il fallait cependant finir ce tour de nourriture par le fameux cheesecake. Ici il s’agit d’un cheesecake à la cookie dough (pâte de cookies) à la cheescake factory, car quitte à rester dans le gras autant y aller à fond

IMG_6227

 

8. Pour vos yeux : quelques délices des plus fins de la gastronomie américaine :

IMG_3144

_DSC0089

_DSC0091

ÉTAPE 11 : Los Angeles

Faire la côte Ouest des États-Unis sans faire une halte à Los Angeles ? Il n’en était pas question ! La deuxième plus grande ville des États-Unis après New York est pleine de richesses et de surprises qu’il fallait absolument découvrir.

Passer à Los Angeles c’est comme entrer dans les films et séries d’Hollywood. On entre dans un décor que l’on connait déjà sans jamais y avoir mis les pieds.

_DSC9583

On marche littéralement sur nos acteurs et actrices préférés sur Hollywood Boulevard avant de découvrir l’envers du décours à Universal Studios. Ce parc d’attraction aux nombreuses activités vous fait entrer dans le décor de Spider Man, des dents de la mer ou encore de King Kong. On y découvre les astuces des réalisateurs, les effets spéciaux de façon ludique et amusante dans un petit train.

 

À Los Angeles, les personnages ne s’arrêtent pas à ceux des films…  C’est dans les rues que vous trouverait aussi des personnages à fort caractères. C’est ainsi que vous pouvez voir Jésus à Santa Monica ou Spider Man et Minnie sur Hollywood boulevard !

 

Cependant si vous voulez avoir la chance d’observer une vraie star rendez-vous à Beverly Hills et les quartiers chics de la ville (Rodeo Drive, Bel air…). Vous aurez cependant plus de chance de croiser la nounou, le coach sportif ou le dog sitter que la star elle même !

IMG_6223

_DSC9616

Votre quête vers Hollywood ne s’arrête pas là ! Allez maintenant observer les fameuses lettres d’Hollywood depuis l’observatoire de Griffith. Un moment unique à faire de préférence au coucher du soleil pour ensuite observer la vue panoramique de Los Angeles de nuit. Un spectacle d’une des plus beaux films.

_DSC0095

_DSC0099

 

Los Angeles c’est aussi l’art, l’esprit cool, la “L.A vibes” comme les habitants l’appelle. Un des endroits les plus représentatif est Venice beach. Entre fumeur de marijuana, skateur et surfeur, cette rue près de la plage est un vrai melting pot de chill.

_DSC9541

_DSC9526

En continuant le long de Venice beach vous arriverez au quartier de Santa Monica symbolisant la fin de la route 66.

_DSC0007

 

Los Angeles c’est se plonger dans l'”Amercian dream” comme l’on imagine à travers les nombreuses séries et films de la côte. Los Angeles c’est venir rêver …

_DSC9549

ÉTAPE 10 : Grand Canyon et ville fantôme

Que serait un voyage sur la côte Ouest des États-Unis sans la visite du fameux Grand Canyon ?

Avant d’arriver à ce lieu classé au patrimoine mondial de l’humanité et de l’UNESCO, nous avons traversé des “villes fantômes”. Principalement en Arizona ou en Californie, ces villes désertées sont maintenant une attraction pour les touristes avides d’histoire. Parmi ces lieux quasi désert, certaines villes sont complètements abandonnées tandis que d’autres survivent grâce au tourisme.

_DSC9496

Pour notre part, nous sommes allés à “Calico”, une “ghost city” californienne très cliché, où l’on peut récolter son or (vestige des nombreuses mines de l’époque), se balader entre les anciennes échoppes, les anciennes écoles… À l’abandon au milieu du désert, nous nous sommes retrouvés en pleine scène de Western avec des portes battantes pour rentrer dans les vieux saloons. La seule contrainte pour trouver ces villes fantômes est de les trouver, ne comptez pas sur votre GPS qui sera aussi perdu que vous !

_DSC9500

Nous nous sommes donc ensuite dirigés vers le Grand Canyon constitué de nombreuses gorges creusés par le Colorado. Le Grand Canyon, qui aurait commencé à être creusé il y a 65 millions d’années de cela, accueille aujourd’hui plusieurs de millions de touristes par an. Certes le paysage y est splendide et spectaculaire (la faune y est aussi étrangement dense) cependant le nombre de touristes et l’imaginaire inscrit en nous à propos de ce lieu si connu nous a un peu déçu. Souvent moins populaires, d’autres canyons de la région n’ont rien à envier à leur grand frère. Le Grand Canyon : une étape incontournable dans ce genre de voyage mais qui ne mérite pas de s’y attarder trop longtemps.

_DSC9407

C’en était fini des paysages somptueux de la côte américaine, il était temps pour nous de rentrer en ville dans notre prochaine destination : ÉTAPE 11 : Los Angeles

Il va de soi que nous ne pouvions pas ne pas emprunter la plus que connue route 66 et s’arrêter dans des stations services remplis de motards !

_DSC9477

_DSC9485