ÉTAPE 9 : Monument Valley

Grand rêveur et amateur de Western ? Monument Valley est le cadre parfait pour vous rappeler des scènes cultes entre indiens et Cowboys.  Projection de paysages grandioses en vue !

Situé dans l’Utah, ce site naturel américain est un des rares appartenant encore aux Navajos. C’est ainsi que les habitants résidant dans cette réserve sont, pour la plupart, des descendants de la très connue tribu indienne. Vivants principalement aujourd’hui du tourisme ils ont longtemps été chassés de leurs terre. Pour vivre du tourisme, les femmes sont à la vente de gri-gri, attrapes rêves ou bracelets porte bonheur. Les hommes, eux, s’approprient les visites du site, les photos à cheval et les visites de leur “hogan” (maisons traditionnelles).

_DSC9364

Monument Valley est un de ces rares endroits à provoquer de l’émotion. Les paysages sont relativement simples, faits de terre de ciel et de roches. Et pourtant, c’est bien une perle rare des États-Unis. Cheveux au vent en 4×4 ou en voiture (les visites ne peuvent pas se faire à pied), les terres des Navajos sont pleines d’histoire et de culture.

_DSC9393

Pour les Navajos, chaque rocher représente un animal, une personne ou une partie de leur histoire.  Ainsi on pourra observer « l’œil qui pleure », « la Botte de cowboy » ou encore « l’Aigle impérial » (il faut cependant chercher certaines représentations qui ne sont pas toujours évidentes).

IMG_6344

Certaines visites proposent aussi de voir les “derrières” des circuits balisés. Une autre découverte très riche avec notre guide Navajo qui nous a montré les peintures de sa tribu datant de centaines d’années, nous a appris quelques pas de la danse traditionnelle, nous a fait découvrir des roches majestueuses avec un temps de relaxation. Le tout dans un cadre idyllique avec des paysages sortis de films, des animaux sauvages reprenant leurs droits et les habitants vivants dans leurs fermes.

Les étoiles pleins les yeux, nous nous sommes ensuite dirigés vers notre prochaine destination : ÉTAPE 10 : Grand Canyon et ville fantôme

ÉTAPE 8 : Entre Utah et Arizona

Coincé entre l’Utah et l’Arizona se faufile le Colorado qui se jette ensuite dans le lac Powell. Créé artificiellement par le barrage de Glen Canyon ce lac est aujourd’hui devenu une zone de vacances pour les américains et touristes étrangers. Ce point d’eau qui s’étend sur 300 km reste très attractif de par ses nombreuses activités nautiques mais également de par ses points de vues admirables. On peut alors observer le lac sous ses nombreuses facettes (notamment le très connu Horseshoe bend, photo à la Une).

_DSC9132

 

Le lac, propice à la baignade, permet un moment de détente presque unique et solitaire. Il vous suffit pour cela de choisir les spots moins touristiques mais qui permettent de se baigner en toute quiétude dans une eau très agréable (du fait de sa stagnation).

_DSC9145

 

Lorsque vous êtes de passage au Lac Powell, une des nombreuses activités touristiques sera de visiter l’Antelope Canyon. Situé au nord de l’Arizona et dans la réserve de nation Navajo, ce Canyon est divisé en deux gorges : l’Upper Antelope Canyon et le Lower Antelope Canyon. Après avoir opté pour la deuxième option, plus facile d’accès, nous sommes rentrés dans les brèches du Canyon afin de le visiter par le dessous.

_DSC9155

C’est en effet, la particularité de la visite de ce Canyon qui le rend aussi populaire. Peut-être un peu trop à mon goût. Même si l’on s’accordera sur la beauté des images du Canyon, il s’agit en réalité d’une véritable usine à touristes piétinant les uns derrières les autres pour effectuer la visite guidée obligatoire. C’est d’ailleurs ces mêmes touristes qui, à la queue leu leu, essayent d’avoir une photo sans personne (dont je faisais évidemment partie).

_DSC9178_DSC9181

C’est donc avec un sentiment d’un trop de touristes que nous sommes repartis une dernière fois dans l’Utah pour notre prochaine destination : ÉTAPE 9 : Monument Valley

ÉTAPE 7 : Encore plus de canyons

Vous pensiez que nous en avions fini avec la beauté des canyons du grand Ouest américain ? C’était sans compter sur le “Red Canyon” et le “Bryce Canyon” en Utah.

_DSC8955

Très proche du Bryce canyon, le Red Canyon regorge de nombreuses beautés que nous ne voulions pas manquer. Situé sur une réserve indienne, l’affluence des touristes est également moins importante que sur le site de son grand frère : le Bryce Canyon. Une alternative donc plus qu’intéressante avec des paysages somptueux. Au milieu des roches couleurs ocres, nous avons eu la chance de se balader à cheval sur ces quelques kilomètres. Un moment hors du temps, aux premières lueurs du soleil, nous faisant sentir comme de “vrais indiens”.

_DSC8989

C’était sans compter le fait que le cheval de ma mère ne faisait que manger l’herbe alentour et le cheval de mon père ne pensait qu’à avancer plus vite que le groupe !

_DSC8963

Entre cette visite des deux Canyons nous avons fait une pause dans un camping en pleine nature. Le moment parfait pour un barbecue au coucher du soleil avant une nuit orageuse.

 

Connu pour ces cheminées de fée rougeâtres, le Bryce Canyon offre de nombreuses possibilités de randonnées. Sur plus de 145 km2 s’étend des roches aux formes coniques âgées de dizaine de milliers d’années.

_DSC9040

C’est ainsi que nous sommes partis arpenter les roches rougeâtres de ce parc national à travers un circuit considéré comme facile (Navajo Loop). Plusieurs kilomètres derrière nous et plusieurs écureuils pris en photo plus tard, nous avions une assez bonne vision de ce magnifique Canyon (qui restera pendant tout le séjour mon préféré).

 

 

Nous avons ensuite repris la voiture pour aller aux différents “see point” qui sont le Sunset Point, le Sunrise Point, le Rainbow Point, le Bryce Point et le Farview Point. Ces points de vues offrent des angles différents du parc.

_DSC9124

La visite de ces deux Canyons dans le bel état qu’est l’Utah nous mènera à notre prochaine destination : ÉTAPE 8 : Entre Utah et Arizona 

ÉTAPE 6 : Vallée du feu & Parc de Zion

En remontant du Nord de Las Vegas vers les parcs nationaux rocheux, la route offre un véritable panorama de feu ( d’où le nom de Valley of fire).

Le paysage auparavant complètement désertique laisse maintenant place à des montagnes de roches. De la roche à perte de vue, partout …  mais ce n’est certainement pas n’importe quelle roche ! Une roche de plus de 150 millions d’années d’érosion qui a laissé des formes et couleurs inédites.

_DSC8905

Du rouge au violet en passant par l’ocre et le bleu, le résultat est spectaculaire. Le nom de cette partie du parc parle de lui même : The Rainbow vista (point de vue arc-en-ciel). Des montagnes multicolores en veux-tu, en voilà !

_DSC8899

La vallée du feu regorge de bien d’autres richesses puisqu’un peu plus loin se trouve le Silica Dome où les couleurs se ternissent mais n’en sont pas moins belles. Un dégradé de beige/marron sur fond de ciel bleu digne des plus beaux tableaux que peut nous offrir la nature.

_DSC8908

Alors que vous pensiez rester dans les paysages désertiques et rocheux du Névada la végétation reprends ses droits quelques kilomètres plus loin dans l’Utah avec le Zion Park. Un parc de 593 km² célèbre pour ses profonds canyons creusés par la rivière Virgin. Une faune et flore très largement développée au milieu de pierres vielles de plusieurs dizaines de millions d’années dans ce parc trop rapidement visité (faute d’avalanches de pierre du les petites routes de montagnes)…

Cette traversée du Nevada et arrivée dans l’Utah nous on amené à notre prochaine étape : ÉTAPE 7 : Encore plus de canyons 

 

ÉTAPE 5 : WELCOME TO LAS VEGAS

Un road trip sur la côte Ouest américaine n’aurait pas été complet sans un détour par la “Sin city” (ville des péchés). Entre immeubles plus qu’impressionants, débauche de partout et jeux de lumière il y a de quoi être perdu dans cette ville construite au beau milieu du désert. (Après notre traversé du désert dans la Vallée de la mort)

Las Vegas c’est des spectacles pour vous en mettre pleins les mirettes, des personnages de films pleins les rues, Elvis Presley qui vous marie dans une petite chapelle,  des femmes de joies se dandinant pour attirer les curieux. Las Vegas c’est le show à l’américaine par excellence.

_DSC8807

Mais à quoi ressemble donc Las Vegas ? La ville en elle même ne ressemble à aucune autre tout en étant comme les autres. Les quartiers du centre ville sont en fait des reproductions des grandes villes du monde entier. Entre Paris, New York, Venise ou Tokyo : ces échantillons de grandes métropoles se retrouvent à Las Vegas.

Payer un seul ticket et vous pourrez voir la Tour Eiffel, l’arc de Triomphe et des hotels parisiens à l’architecture haussmannienne le tout au Névada !

_DSC8813

_DSC8716

Vous vouliez passez sous des ponts italiens, manger en plein Venise à côté de gondoliers et admirer les plafonds de la renaissance italienne ? C’est également possible dans le Névada.

_DSC8684

Vous souhaitiez faire un tour à New York  en faisant le tour de la statue de la liberté, marcher sur le pont de Brooklyn et deguster un burger à Greenwich ? C’est aussi possible dans le Névada !

_DSC8612

_DSC8775

Après ce sympathique voyage autour du monde, n’oublions pas que Las Vegas c’est aussi la ville du jeu. Les casinos sont nombreux sur le Las Vegas Strip, la plus grande avenue de Las Vegas. Interdit de jouer cependant avant 21 ans mais vous pourrez tout de même vous balader en suivant  le “red carpet”. N’essayez pas de vous arrêter à défaut d’être rappelé à l’ordre par les services de sécurité.

 

Entre deux casinos n’oubliez pas de visiter les hotels. Oui cela peut paraitre étrange mais les halls des hotels sont ouverts au public, et l’on comprend pourquoi lorsque l’on observe le plafond de nénuphars en verre soufflé du Bellagio ou le Ceasar’s palace.

Enfin si vous souhaitez prendre un peu de hauteur sur la ville, rendez -vous à la Stratosphère pour siroter un cocktail ou essayer leur attraction à sensation à plus de 345 mètres de hauteur. Vous aurez de toutes les manières une vue imprenable sur les néons clignotants en contrebas suivi des montagnes du désert à l’horizon.

_DSC8650

Prochaine étape : BIENTOT DISPONIBLE !

ÉTAPE 4: ÊTRE DÉSHYDRATÉ DANS LA VALLÉE DE LA MORT

Après avoir tranquillement flanné le long des différents lacs que notre route nous octroyait et avoir acheté plusieurs gallons d’eau, il était temps d’aller prendre un peu le soleil. Et ce fût peu de le dire ! Direction la vallée de la mort qui porte très bien son nom avec plus de 40° C à l’ombre et 50°C au soleil…

J’avouerai qu’il était alors compliqué de faire un treck dans ce désert, même pour les plus téméraires. Vous risqueriez plus de tomber mort de soif au bout de quelques heures ou de rencontrer un coyote une fois le soleil couché. La meilleure des visites de la vallée de la mort reste alors : la ballade en voiture! Alors oui, ça n’a pas l’air très sexy de premier abord et ressemble plus à une visite du zoo de Thoiry où vous ouvrez la fenêtre pour voir le paysage, mais la clime reste votre meilleure amie.

IMG_2821

Entre cinq chaînes de montagnes, l’air océanique humide qui arrive de l’océan s’assèche. Cela rend la Vallée de la Mort l’un des endroits les plus secs et chauds d’Amérique du Nord. Cependant, détrompez-vous la vallée de la mort est loin d’être seulement une étendu de terre sèche, où ne vivent aucune faune et flore. Cette partie aride du Névada regorge d’espèces désertiques et ses paysages sont très variés.

Mesquite flat

Arrêt phare des différents touristes visitant la vallée de la mort, mais on doit bien accorder qu’il vaut le détour. Malgré ce que l’on peut penser, la vallée de la mort est un désert, certes, mais non rempli de dunes de sables. “Mesquite flat” est un des seuls endroits à être recouvert de grains de sables ondulant au gré du vent.

_DSC8487

Attention cependant à ne pas s’aventurer trop loin et de vous perdre dans ce beau paysage sans eau, nourriture et ombre… quel cauchemar.

Zabriskie Point

Pour les plus courageux, c’est le lever de soleil qu’il faut aller voir là bas. Sinon le coucher de soleil vaut tout de même le détour. Une fois que la nuit pointe le bout de son nez, vous pouvez enfin sortir sans mourir de chaud et avec une petite veste. Un spectacle des plus romantiques et grandioses. Face à la nature dans toute sa splendeur.

 

La palette de l’artiste

Cachée entre les montagnes, la palette de l’artiste est un petit joyaux de la nature. Pourquoi ces couleurs ? Ce ne sont pas des peintres fous qui ont décidé d’exprimer leur créativité sur la roche mais bien les gisements minéraux qui sous l’effet de l’oxydation ont créé ces superbes dessins.

_DSC8541

Pour plus de résultat, il est conseillé de venir découvrir ces magnifiques montagnes en début de matinée ou fin de soirée (heures où le soleil est le moins fort). Vos photos n’en seront que plus belles.

Même si certaines routes nous ont un peu fait peur (un 4×4 est bien utile pour se glisser sur les chemins de la vallée), n’importe quelle voiture (qui supporte suffisamment la chaleur, n’allez pas prendre une coccinelle) fera l’affaire.

Après cette journée à découvrir la vallée de la mort, nous étions sous le charme. Pas assez sous le charme cependant pour y passer une nuit entière entouré de coyotes. C’est pour cela que nous sommes allés dormir à Beatty, petite ville en bordure de la vallée de la mort, des plus typiques du Névada.

Pour plus d’informations sur la vallée de la mort c’est ici !

ÉTAPE 5:  Welcome to Las Vegas 

 

Getting into summer: the floral exhibition of Chantilly

Last week, I had some invitations to go into the park of the castle of Chantilly to see the floral exhibition that was taking place. In this rustic atmosphere, walking by the beautiful castle, you enter into the marvelous area of flowers (and its bees). From the peony to the rose you can really find any flower you want! Yes, this is an exhibition of flowers, but you can actually buy them which is the whole purpose of this place.

Because I’m not a big fan of buying flowers, by this sunny day I just decided to take some fresh air and take a walk in this park. Flowers aren’t everything you can find or buy, there is all the stuff you need for your garden like benches, sofas… From the most traditional atmosphere of plants/gardens to the Japanese ones, you’ll find your heart’s desire. This giant flower market is particularly enjoyable, on a lovely afternoon, because of the frame it’s taking place in. You are in the park of the beautiful castle of Chantilly, surrounded by its garden, water, sheep… You can only like this place!

Speaking of the castle, by buying the ticket to go to the floral exhibition you can visit the castle and its stables. Because I’m from this area, I’ve already seen the castle but never talk about it. So, now I think is the right timing. The castle of Chantilly is pretty nice, well maintained but I will not like is far from being the best in France. At some point into the castle you can find rooms looking like the castle of Versailles because of the golden walls. This is the rooms that I preferred, reminding me my history classes. Moreover, the library is impressive as a lover of books this room is nice to see. The rest of the Castle is made of a museum with a lot of paintings that you can admire. I know for facts that there are great paintings exposed, but because I don’t like that much this kind of art I cannot say more. The beauty of the castle, in my opinion, is its outside appearance. I like the fact that the castle is surrounded by water and made with an incredible architecture.

Just beside the castle, its stables are amazing. Chantilly is a city well known for its horse races, and this is why we call it the city of horses. However, the stables are reserved for dressage horses. In these stables, you’ll find the horses (obviously), the museum of the horse and the carousel where horses are performing. This day, we could watch a presentation made by the stables to explain how horses are functioning, the way they treat them and how they train them. Also, they are showing us some tricks but if you want to see a whole performance with music, lights and professionals you can go see the performances that are going on. I’ve actually seen few since I live nearby and wrote a post about one of them: Horse performance in a show!

IMG_0327

At the end of the day, this small package of things to do in the city of Chantilly is taking you back to an old time where can project yourself decades ago. A throw back in history that is available all year long (except for the floral exhibition open few times a year).

 

Useful information:

Paris>Chantilly:  25 minutes by train

Tickets for the floral exhibition+ castle+ stables : 20 euros for 1 adult, 12 euros for children

More info on : http://www.domainedechantilly.com/fr/journees-plantes/