ÉTAPE 10 : Grand Canyon et ville fantôme

Que serait un voyage sur la côte Ouest des États-Unis sans la visite du fameux Grand Canyon ?

Avant d’arriver à ce lieu classé au patrimoine mondial de l’humanité et de l’UNESCO, nous avons traversé des “villes fantômes”. Principalement en Arizona ou en Californie, ces villes désertées sont maintenant une attraction pour les touristes avides d’histoire. Parmi ces lieux quasi désert, certaines villes sont complètements abandonnées tandis que d’autres survivent grâce au tourisme.

_DSC9496

Pour notre part, nous sommes allés à “Calico”, une “ghost city” californienne très cliché, où l’on peut récolter son or (vestige des nombreuses mines de l’époque), se balader entre les anciennes échoppes, les anciennes écoles… À l’abandon au milieu du désert, nous nous sommes retrouvés en pleine scène de Western avec des portes battantes pour rentrer dans les vieux saloons. La seule contrainte pour trouver ces villes fantômes est de les trouver, ne comptez pas sur votre GPS qui sera aussi perdu que vous !

_DSC9500

Nous nous sommes donc ensuite dirigés vers le Grand Canyon constitué de nombreuses gorges creusés par le Colorado. Le Grand Canyon, qui aurait commencé à être creusé il y a 65 millions d’années de cela, accueille aujourd’hui plusieurs de millions de touristes par an. Certes le paysage y est splendide et spectaculaire (la faune y est aussi étrangement dense) cependant le nombre de touristes et l’imaginaire inscrit en nous à propos de ce lieu si connu nous a un peu déçu. Souvent moins populaires, d’autres canyons de la région n’ont rien à envier à leur grand frère. Le Grand Canyon : une étape incontournable dans ce genre de voyage mais qui ne mérite pas de s’y attarder trop longtemps.

_DSC9407

C’en était fini des paysages somptueux de la côte américaine, il était temps pour nous de rentrer en ville dans notre prochaine destination : ÉTAPE 11 : Los Angeles

Il va de soi que nous ne pouvions pas ne pas emprunter la plus que connue route 66 et s’arrêter dans des stations services remplis de motards !

_DSC9477

_DSC9485

Advertisements

ÉTAPE 8 : Entre Utah et Arizona

Coincé entre l’Utah et l’Arizona se faufile le Colorado qui se jette ensuite dans le lac Powell. Créé artificiellement par le barrage de Glen Canyon ce lac est aujourd’hui devenu une zone de vacances pour les américains et touristes étrangers. Ce point d’eau qui s’étend sur 300 km reste très attractif de par ses nombreuses activités nautiques mais également de par ses points de vues admirables. On peut alors observer le lac sous ses nombreuses facettes (notamment le très connu Horseshoe bend, photo à la Une).

_DSC9132

 

Le lac, propice à la baignade, permet un moment de détente presque unique et solitaire. Il vous suffit pour cela de choisir les spots moins touristiques mais qui permettent de se baigner en toute quiétude dans une eau très agréable (du fait de sa stagnation).

_DSC9145

 

Lorsque vous êtes de passage au Lac Powell, une des nombreuses activités touristiques sera de visiter l’Antelope Canyon. Situé au nord de l’Arizona et dans la réserve de nation Navajo, ce Canyon est divisé en deux gorges : l’Upper Antelope Canyon et le Lower Antelope Canyon. Après avoir opté pour la deuxième option, plus facile d’accès, nous sommes rentrés dans les brèches du Canyon afin de le visiter par le dessous.

_DSC9155

C’est en effet, la particularité de la visite de ce Canyon qui le rend aussi populaire. Peut-être un peu trop à mon goût. Même si l’on s’accordera sur la beauté des images du Canyon, il s’agit en réalité d’une véritable usine à touristes piétinant les uns derrières les autres pour effectuer la visite guidée obligatoire. C’est d’ailleurs ces mêmes touristes qui, à la queue leu leu, essayent d’avoir une photo sans personne (dont je faisais évidemment partie).

_DSC9178_DSC9181

C’est donc avec un sentiment d’un trop de touristes que nous sommes repartis une dernière fois dans l’Utah pour notre prochaine destination : ÉTAPE 9 : Monument Valley

ÉTAPE 5 : WELCOME TO LAS VEGAS

Un road trip sur la côte Ouest américaine n’aurait pas été complet sans un détour par la “Sin city” (ville des péchés). Entre immeubles plus qu’impressionants, débauche de partout et jeux de lumière il y a de quoi être perdu dans cette ville construite au beau milieu du désert. (Après notre traversé du désert dans la Vallée de la mort)

Las Vegas c’est des spectacles pour vous en mettre pleins les mirettes, des personnages de films pleins les rues, Elvis Presley qui vous marie dans une petite chapelle,  des femmes de joies se dandinant pour attirer les curieux. Las Vegas c’est le show à l’américaine par excellence.

_DSC8807

Mais à quoi ressemble donc Las Vegas ? La ville en elle même ne ressemble à aucune autre tout en étant comme les autres. Les quartiers du centre ville sont en fait des reproductions des grandes villes du monde entier. Entre Paris, New York, Venise ou Tokyo : ces échantillons de grandes métropoles se retrouvent à Las Vegas.

Payer un seul ticket et vous pourrez voir la Tour Eiffel, l’arc de Triomphe et des hotels parisiens à l’architecture haussmannienne le tout au Névada !

_DSC8813

_DSC8716

Vous vouliez passez sous des ponts italiens, manger en plein Venise à côté de gondoliers et admirer les plafonds de la renaissance italienne ? C’est également possible dans le Névada.

_DSC8684

Vous souhaitiez faire un tour à New York  en faisant le tour de la statue de la liberté, marcher sur le pont de Brooklyn et deguster un burger à Greenwich ? C’est aussi possible dans le Névada !

_DSC8612

_DSC8775

Après ce sympathique voyage autour du monde, n’oublions pas que Las Vegas c’est aussi la ville du jeu. Les casinos sont nombreux sur le Las Vegas Strip, la plus grande avenue de Las Vegas. Interdit de jouer cependant avant 21 ans mais vous pourrez tout de même vous balader en suivant  le “red carpet”. N’essayez pas de vous arrêter à défaut d’être rappelé à l’ordre par les services de sécurité.

 

Entre deux casinos n’oubliez pas de visiter les hotels. Oui cela peut paraitre étrange mais les halls des hotels sont ouverts au public, et l’on comprend pourquoi lorsque l’on observe le plafond de nénuphars en verre soufflé du Bellagio ou le Ceasar’s palace.

Enfin si vous souhaitez prendre un peu de hauteur sur la ville, rendez -vous à la Stratosphère pour siroter un cocktail ou essayer leur attraction à sensation à plus de 345 mètres de hauteur. Vous aurez de toutes les manières une vue imprenable sur les néons clignotants en contrebas suivi des montagnes du désert à l’horizon.

_DSC8650

Prochaine étape : BIENTOT DISPONIBLE !