Tunis

Au détour d’un marchand de fausses Nike, d’un chaton dans une poubelle ou encore des nombreuses pâtisseries tunisiennes vous risquez de tomber sous le charme de la capitale de la Tunisie : Tunis.

Célèbre pour sa médina centenaire, cette dernière rassemble de très nombreuses mosquées, médersas (école coranique), tourbets et zaouïas. Pour les apercevoir, il suffit (ce qui n’est pas chose facile) de trouver son chemin dans les souks tunisiens. Je ne pourrais pas dire comment accéder aux différents sites à voir, malgré les plans touristiques de la médina. Le mieux est de s’y balader et de se perdre dans les dédales de rues cachant les dar : ces habitations nobles cachées par de lourdes et magnifiques portes.

Si vous arrivez à trouver le café “El M’Rabet” dans les souks, rentrez-y pour prendre un verre ou une chicha façe à la grande mosquée. Vue imprenable et ambiance très paisible en comparaison avec l’ambiance des souks (qui n’est cependant pas si agressive que cela).

_DSC1179

Concernant la ville de Tunis et de par son histoire coloniale, les avenues ont un style pour certains très haussmanniens. Il n’y a clairement pas grand-chose à faire excepté prendre une photo de vacances devant le “I love Tunis” et voir la grande horloge au bout de l’avenue Habib-Bourguiba, symbole de la ville.

_DSC1141

Une des grandes attractions de Tunis est aussi le musée du Bardo. Ce musée construit sur l’ancien palais du XIXème siècle est le plus important des musées archéologiques du Maghreb. Sa grande richesse : les mosaïques romaines au sol, au plafond, en vitrine, sur les murs… bref, de partout ! Regroupant différents styles, le musée contient une véritable richesse unique au monde. Un détour à ne surtout pas manquer.

IMG_0199

Enfin, ne quittez pas Tunis avant d’avoir goûté un beignet tunisien : Le Bombalouni. Un vrai régal digne de la plus grande gastronomie.

IMG_0145

Advertisements

Quelques jours à Budapest

Capitale hongroise, Budapest est une richesse architecturale et culturelle de l’Europe de l’Est. Un long weekend pour la visiter est nécessaire afin de découvrir les différentes merveilles des deux côtés du Danube.

1.

_DSC0455

Une fois les rues du centre-ville (côté sud du Danube) arpentées, vous aurez découvert les beaux batiments colorés et leur architecture mélangeant styles baroque, art-nouveau et néoclassique. C’est dans ce même centre que vous pourrez visiter la Basilique Saint-Étienne de Pest et avoir une vue panoramique sur une partie de la ville.

2.

_DSC0422

En redescendant du centre-ville vers le parc Városliget afin de vous balader autour du château de Vajdahunyad vous passerai par la place des héros (Hősök tere). Maintenant classée au patrimoine mondial de l’Unesco cette place a été construite pour célébrer les mille ans d’installation des Magyars dans la plaine de Hongrie.

3.

_DSC0493

Le long du Danube vous visiterez évidemment le parlement Hongrois, symbole architectural de la ville de style néogothique. Vous penserez bien à réserver plusieurs semaines en avance afin d’avoir vos tickets. Depuis 1902,  ce parlement est le siège de l’Assemblée nationale de Hongrie.

4.

_DSC0652

Toujours le long du Danube de nombreuses traversées du fleuve ont lieu pour quelques euros en bateau. Afin d’avoir une vue imprenable des monuments de la ville par l’eau il est préférable d’y aller au coucher du soleil pour que ces monuments soient éclairés.

5.

IMG_1021

Vous pouvez ensuite sortir le soir toujours le long du Danube et avoir une vue spectaculaire sur le très connu pont Széchenyi lánchíd tout en sirotant un verre dans les nombreux bars bordant les berges du fleuve.

6.

Pour une journée plus relaxante vous irez au parc de la petite île nichée au cœur du Danube : Margit-sziget. Là-bas vous pourrez alors vous baigner dans des termes locales (moins chères et touristiques que celles proposées en centre-ville).

7.

_DSC0585

Si vous voulez prendre un peu plus de hauteur sur la ville, rejoignez les sièges téléphériques de Zugligeti Libegő pour quelques euros.

8.

_DSC0554

Il ne faut évidemment pas manquer le palais de Budavár ou palais du château de Buda. Maintenant classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ce château étais l’ancien palais royal et château historique de Hongrie.

9.

IMG_1097

Toujours sur le même site que le château et la même colline de Buda se trouve le Bastion des pêcheurs. Forteresse du XIXème siècle avec 7 forteresses elle offre une belle promenade le long du château.

De là vous aurez une fantastique vue sur le parlement :

_DSC0513

IMG_1100

10.

_DSC0472

Pour clôturer votre séjour rien de mieux que de tenter un des nombreux bars de la ville (souvent à ciel ouvert pendant l’été). Ne pas manquer le fröccsterasz & le Morrison’s 2.

11. Bonus : Quelques spécialités culinaires du pays : Le Goulash (sous toutes ses formes), la soupe de fraise froide en entrée, la glace de graine de pavot et le Langos (sorte de beignet avec de la sour cream et du fromage, délicieux!)

 

ÉTAPE 9 : Monument Valley

Grand rêveur et amateur de Western ? Monument Valley est le cadre parfait pour vous rappeler des scènes cultes entre indiens et Cowboys.  Projection de paysages grandioses en vue !

Situé dans l’Utah, ce site naturel américain est un des rares appartenant encore aux Navajos. C’est ainsi que les habitants résidant dans cette réserve sont, pour la plupart, des descendants de la très connue tribu indienne. Vivants principalement aujourd’hui du tourisme ils ont longtemps été chassés de leurs terre. Pour vivre du tourisme, les femmes sont à la vente de gri-gri, attrapes rêves ou bracelets porte bonheur. Les hommes, eux, s’approprient les visites du site, les photos à cheval et les visites de leur “hogan” (maisons traditionnelles).

_DSC9364

Monument Valley est un de ces rares endroits à provoquer de l’émotion. Les paysages sont relativement simples, faits de terre de ciel et de roches. Et pourtant, c’est bien une perle rare des États-Unis. Cheveux au vent en 4×4 ou en voiture (les visites ne peuvent pas se faire à pied), les terres des Navajos sont pleines d’histoire et de culture.

_DSC9393

Pour les Navajos, chaque rocher représente un animal, une personne ou une partie de leur histoire.  Ainsi on pourra observer « l’œil qui pleure », « la Botte de cowboy » ou encore « l’Aigle impérial » (il faut cependant chercher certaines représentations qui ne sont pas toujours évidentes).

IMG_6344

Certaines visites proposent aussi de voir les “derrières” des circuits balisés. Une autre découverte très riche avec notre guide Navajo qui nous a montré les peintures de sa tribu datant de centaines d’années, nous a appris quelques pas de la danse traditionnelle, nous a fait découvrir des roches majestueuses avec un temps de relaxation. Le tout dans un cadre idyllique avec des paysages sortis de films, des animaux sauvages reprenant leurs droits et les habitants vivants dans leurs fermes.

Les étoiles pleins les yeux, nous nous sommes ensuite dirigés vers notre prochaine destination : ÉTAPE 10 : Grand Canyon et ville fantôme

ÉTAPE 4: ÊTRE DÉSHYDRATÉ DANS LA VALLÉE DE LA MORT

Après avoir tranquillement flanné le long des différents lacs que notre route nous octroyait et avoir acheté plusieurs gallons d’eau, il était temps d’aller prendre un peu le soleil. Et ce fût peu de le dire ! Direction la vallée de la mort qui porte très bien son nom avec plus de 40° C à l’ombre et 50°C au soleil…

J’avouerai qu’il était alors compliqué de faire un treck dans ce désert, même pour les plus téméraires. Vous risqueriez plus de tomber mort de soif au bout de quelques heures ou de rencontrer un coyote une fois le soleil couché. La meilleure des visites de la vallée de la mort reste alors : la ballade en voiture! Alors oui, ça n’a pas l’air très sexy de premier abord et ressemble plus à une visite du zoo de Thoiry où vous ouvrez la fenêtre pour voir le paysage, mais la clime reste votre meilleure amie.

IMG_2821

Entre cinq chaînes de montagnes, l’air océanique humide qui arrive de l’océan s’assèche. Cela rend la Vallée de la Mort l’un des endroits les plus secs et chauds d’Amérique du Nord. Cependant, détrompez-vous la vallée de la mort est loin d’être seulement une étendu de terre sèche, où ne vivent aucune faune et flore. Cette partie aride du Névada regorge d’espèces désertiques et ses paysages sont très variés.

Mesquite flat

Arrêt phare des différents touristes visitant la vallée de la mort, mais on doit bien accorder qu’il vaut le détour. Malgré ce que l’on peut penser, la vallée de la mort est un désert, certes, mais non rempli de dunes de sables. “Mesquite flat” est un des seuls endroits à être recouvert de grains de sables ondulant au gré du vent.

_DSC8487

Attention cependant à ne pas s’aventurer trop loin et de vous perdre dans ce beau paysage sans eau, nourriture et ombre… quel cauchemar.

Zabriskie Point

Pour les plus courageux, c’est le lever de soleil qu’il faut aller voir là bas. Sinon le coucher de soleil vaut tout de même le détour. Une fois que la nuit pointe le bout de son nez, vous pouvez enfin sortir sans mourir de chaud et avec une petite veste. Un spectacle des plus romantiques et grandioses. Face à la nature dans toute sa splendeur.

 

La palette de l’artiste

Cachée entre les montagnes, la palette de l’artiste est un petit joyaux de la nature. Pourquoi ces couleurs ? Ce ne sont pas des peintres fous qui ont décidé d’exprimer leur créativité sur la roche mais bien les gisements minéraux qui sous l’effet de l’oxydation ont créé ces superbes dessins.

_DSC8541

Pour plus de résultat, il est conseillé de venir découvrir ces magnifiques montagnes en début de matinée ou fin de soirée (heures où le soleil est le moins fort). Vos photos n’en seront que plus belles.

Même si certaines routes nous ont un peu fait peur (un 4×4 est bien utile pour se glisser sur les chemins de la vallée), n’importe quelle voiture (qui supporte suffisamment la chaleur, n’allez pas prendre une coccinelle) fera l’affaire.

Après cette journée à découvrir la vallée de la mort, nous étions sous le charme. Pas assez sous le charme cependant pour y passer une nuit entière entouré de coyotes. C’est pour cela que nous sommes allés dormir à Beatty, petite ville en bordure de la vallée de la mort, des plus typiques du Névada.

Pour plus d’informations sur la vallée de la mort c’est ici !

ÉTAPE 5:  Welcome to Las Vegas 

 

Prague: into a magical weekend

Located in Czech republic, Prague is said as one of the most beautiful city in Europe. I had the chance to spend few days there with my best friend. She’s actually living there because of her ERASMUS exchange. In that sense, she showed me the best parts of the city!

So let’s go into the city of Prague now: this beautiful city with a unique architecture, colors, a soul. The first thing I did in Prague was just walking around in the city center. You’ll love the colors of the buildings, the architecture of them but also the general atmosphere which reminded me Christmas. Indeed, it smells hot wine, sweet smells and the cold is helping to this. After walking around in the city center we eventually went at the old town square which is basically the main place of the city. There you’ll find the astronomic clock, street sellers, street performers… A real beautiful place but also touristic. Just next to this place you can enter freely into the St Nicolas cathedral, a beautiful mix of luxury with its huge chandelier and church paintings. A really quick detour to not miss if you’re at the” old town square”.

_dsc0132

The next historical area of Prague is the Jewish area where you can find the old synagogue which gathers the names of all Czech Jewish on the walls. Some people will say that it’s a real emotional place especially with the exposition  of Jewish kid’s drawing. In the backyard of the synagogue, you’ll find the Jewish cemetery which is also poignant. If you are visiting it by a foggy day it can be really scary. From this place, by walking 20 minutes, you can go to the Jerusalem Synagogue (which looks a bit like a mosque) and is very colorful. The price is far more advantageous than the other synagogue and the inside is just amazingly beautiful. There is also inside some historical explanations and a short movie. Overall, the Jewish area is a historical area that if you have time and you want to, you can visit.But if you don’t really have time you can miss this part of the city in order to see some other marvelous things.

 

You have enough of visiting and you want to have a good view of Prague? To do so, just go at the top of the Petrin hill. To go there you can either take the cable car or hike for about 20 minutes and honestly the hike is super easy. To have a good view of Prague, obviously it’s better to do it during a sunny day or at least not during a cloudy one or you’ll miss the show. When I got there, the fall season was beginning and it gave to this beautiful city an even more stunning looking. Arrived at the top, we went in the Petrin tower (which looks like a small Eiffel tower) to see all of the city of Prague. I’ll let you admire by yourself with the pictures.

The last thing to see in Prague is the castle. This is the most touristic thing to do in Prague so take your time to do the queue. Arrived inside, my friend and I, visited the main cathedral which is huge, colorful and really beautiful. Except of that, you can walk around the “castle” part (but there is no castle) and visit small houses, museums… I cannot say that this place is not beautiful but I was expecting so much about it that I was quite disappointed at the end of the day. Overall it’s still an amazing place to discover.

So here are the main things that I visited and liked during my trip in Prague. Of course, there are a lot more to see such as the Lenon wall, symbol of peace and freedom of the students of Prague (and the Canals around the area) or the St Charles Bridge one of the most popular one with its multiple artists. We also had a surprise by visiting the Senate of Prague which was open because of public holidays!

_dsc0271

To discover more about Prague, its food, its night life and tips go check my other article about it : SOON AVAILABLE

 

 

 

Ueno park in Tokyo

When you think of a park you don’t imagine what’s inside the Ueno park. This huge park is located in Tokyo, Japan, and shelter so much things to see and explore. You could easily spend the day there especially on a sunny day!

_DSC4626.jpg

The most beautiful thing that I loved there was the multitude of little temples all around the park. You are immersed into the Japanese culture trough these temples and orange sticks paths. One of the temples is in the middle of a lake called Benten-do sanctuary. You join this one by a little bridge and are surrounded

 

 

F_DSC4643.jpgor example, one of the temple (called Benten-do sanctuary) is in the middle of a lake. You join the sanctuary by a little bridge and are surrounded by water. There, the sightseeing is composed of the buildings of the city on the other side of the lake and at the same time the traditional sanctuary . The contrast of modernity and traditionality of Japan is resumed with this small area of Ueno park.

 

_DSC4695.jpgThis park is composed of three museums and a zoo that I didn’t visit because of a lack of time and a lack of motivation. Even though I visited the famous Toshogu which is stunning. Covered with gold and details of colorful paint on the facade : this is amazing! This temple can just being visited by the outside, the inside is not allowed to visit. Even though it’s worth it and will shine your heart… (or burn your eyes with too much sun!)

 

_DSC4681.jpgMoreover, when I get there I went to an exposition of flowers in the parc. This peaceful place offered to people to enjoy the simple beauty of nature. All the flowers are under small hats of wood to protect them from the possible snow. This little place full of flowers is a real paradise out of time.

To sum up, if you have time to spend in Tokyo, spend half a day or a whole day there, to enjoy peacefully the Japanese culture.