ÉTAPE 9 : Monument Valley

Grand rêveur et amateur de Western ? Monument Valley est le cadre parfait pour vous rappeler des scènes cultes entre indiens et Cowboys.  Projection de paysages grandioses en vue !

Situé dans l’Utah, ce site naturel américain est un des rares appartenant encore aux Navajos. C’est ainsi que les habitants résidant dans cette réserve sont, pour la plupart, des descendants de la très connue tribu indienne. Vivants principalement aujourd’hui du tourisme ils ont longtemps été chassés de leurs terre. Pour vivre du tourisme, les femmes sont à la vente de gri-gri, attrapes rêves ou bracelets porte bonheur. Les hommes, eux, s’approprient les visites du site, les photos à cheval et les visites de leur “hogan” (maisons traditionnelles).

_DSC9364

Monument Valley est un de ces rares endroits à provoquer de l’émotion. Les paysages sont relativement simples, faits de terre de ciel et de roches. Et pourtant, c’est bien une perle rare des États-Unis. Cheveux au vent en 4×4 ou en voiture (les visites ne peuvent pas se faire à pied), les terres des Navajos sont pleines d’histoire et de culture.

_DSC9393

Pour les Navajos, chaque rocher représente un animal, une personne ou une partie de leur histoire.  Ainsi on pourra observer « l’œil qui pleure », « la Botte de cowboy » ou encore « l’Aigle impérial » (il faut cependant chercher certaines représentations qui ne sont pas toujours évidentes).

IMG_6344

Certaines visites proposent aussi de voir les “derrières” des circuits balisés. Une autre découverte très riche avec notre guide Navajo qui nous a montré les peintures de sa tribu datant de centaines d’années, nous a appris quelques pas de la danse traditionnelle, nous a fait découvrir des roches majestueuses avec un temps de relaxation. Le tout dans un cadre idyllique avec des paysages sortis de films, des animaux sauvages reprenant leurs droits et les habitants vivants dans leurs fermes.

Les étoiles pleins les yeux, nous nous sommes ensuite dirigés vers notre prochaine destination : ÉTAPE 10 : Grand Canyon et ville fantôme

Advertisements

ÉTAPE 8 : Entre Utah et Arizona

Coincé entre l’Utah et l’Arizona se faufile le Colorado qui se jette ensuite dans le lac Powell. Créé artificiellement par le barrage de Glen Canyon ce lac est aujourd’hui devenu une zone de vacances pour les américains et touristes étrangers. Ce point d’eau qui s’étend sur 300 km reste très attractif de par ses nombreuses activités nautiques mais également de par ses points de vues admirables. On peut alors observer le lac sous ses nombreuses facettes (notamment le très connu Horseshoe bend, photo à la Une).

_DSC9132

 

Le lac, propice à la baignade, permet un moment de détente presque unique et solitaire. Il vous suffit pour cela de choisir les spots moins touristiques mais qui permettent de se baigner en toute quiétude dans une eau très agréable (du fait de sa stagnation).

_DSC9145

 

Lorsque vous êtes de passage au Lac Powell, une des nombreuses activités touristiques sera de visiter l’Antelope Canyon. Situé au nord de l’Arizona et dans la réserve de nation Navajo, ce Canyon est divisé en deux gorges : l’Upper Antelope Canyon et le Lower Antelope Canyon. Après avoir opté pour la deuxième option, plus facile d’accès, nous sommes rentrés dans les brèches du Canyon afin de le visiter par le dessous.

_DSC9155

C’est en effet, la particularité de la visite de ce Canyon qui le rend aussi populaire. Peut-être un peu trop à mon goût. Même si l’on s’accordera sur la beauté des images du Canyon, il s’agit en réalité d’une véritable usine à touristes piétinant les uns derrières les autres pour effectuer la visite guidée obligatoire. C’est d’ailleurs ces mêmes touristes qui, à la queue leu leu, essayent d’avoir une photo sans personne (dont je faisais évidemment partie).

_DSC9178_DSC9181

C’est donc avec un sentiment d’un trop de touristes que nous sommes repartis une dernière fois dans l’Utah pour notre prochaine destination : ÉTAPE 9 : Monument Valley

ÉTAPE 7 : Encore plus de canyons

Vous pensiez que nous en avions fini avec la beauté des canyons du grand Ouest américain ? C’était sans compter sur le “Red Canyon” et le “Bryce Canyon” en Utah.

_DSC8955

Très proche du Bryce canyon, le Red Canyon regorge de nombreuses beautés que nous ne voulions pas manquer. Situé sur une réserve indienne, l’affluence des touristes est également moins importante que sur le site de son grand frère : le Bryce Canyon. Une alternative donc plus qu’intéressante avec des paysages somptueux. Au milieu des roches couleurs ocres, nous avons eu la chance de se balader à cheval sur ces quelques kilomètres. Un moment hors du temps, aux premières lueurs du soleil, nous faisant sentir comme de “vrais indiens”.

_DSC8989

C’était sans compter le fait que le cheval de ma mère ne faisait que manger l’herbe alentour et le cheval de mon père ne pensait qu’à avancer plus vite que le groupe !

_DSC8963

Entre cette visite des deux Canyons nous avons fait une pause dans un camping en pleine nature. Le moment parfait pour un barbecue au coucher du soleil avant une nuit orageuse.

 

Connu pour ces cheminées de fée rougeâtres, le Bryce Canyon offre de nombreuses possibilités de randonnées. Sur plus de 145 km2 s’étend des roches aux formes coniques âgées de dizaine de milliers d’années.

_DSC9040

C’est ainsi que nous sommes partis arpenter les roches rougeâtres de ce parc national à travers un circuit considéré comme facile (Navajo Loop). Plusieurs kilomètres derrière nous et plusieurs écureuils pris en photo plus tard, nous avions une assez bonne vision de ce magnifique Canyon (qui restera pendant tout le séjour mon préféré).

 

 

Nous avons ensuite repris la voiture pour aller aux différents “see point” qui sont le Sunset Point, le Sunrise Point, le Rainbow Point, le Bryce Point et le Farview Point. Ces points de vues offrent des angles différents du parc.

_DSC9124

La visite de ces deux Canyons dans le bel état qu’est l’Utah nous mènera à notre prochaine destination : ÉTAPE 8 : Entre Utah et Arizona 

ÉTAPE 6 : Vallée du feu & Parc de Zion

En remontant du Nord de Las Vegas vers les parcs nationaux rocheux, la route offre un véritable panorama de feu ( d’où le nom de Valley of fire).

Le paysage auparavant complètement désertique laisse maintenant place à des montagnes de roches. De la roche à perte de vue, partout …  mais ce n’est certainement pas n’importe quelle roche ! Une roche de plus de 150 millions d’années d’érosion qui a laissé des formes et couleurs inédites.

_DSC8905

Du rouge au violet en passant par l’ocre et le bleu, le résultat est spectaculaire. Le nom de cette partie du parc parle de lui même : The Rainbow vista (point de vue arc-en-ciel). Des montagnes multicolores en veux-tu, en voilà !

_DSC8899

La vallée du feu regorge de bien d’autres richesses puisqu’un peu plus loin se trouve le Silica Dome où les couleurs se ternissent mais n’en sont pas moins belles. Un dégradé de beige/marron sur fond de ciel bleu digne des plus beaux tableaux que peut nous offrir la nature.

_DSC8908

Alors que vous pensiez rester dans les paysages désertiques et rocheux du Névada la végétation reprends ses droits quelques kilomètres plus loin dans l’Utah avec le Zion Park. Un parc de 593 km² célèbre pour ses profonds canyons creusés par la rivière Virgin. Une faune et flore très largement développée au milieu de pierres vielles de plusieurs dizaines de millions d’années dans ce parc trop rapidement visité (faute d’avalanches de pierre du les petites routes de montagnes)…

Cette traversée du Nevada et arrivée dans l’Utah nous on amené à notre prochaine étape : ÉTAPE 7 : Encore plus de canyons